Quelles sont les expressions allemandes les plus courantes ?

Les expressions allemandes les plus courantes

Que ce soit pour mieux comprendre la culture d’un pays, pour communiquer sans barrières avec les locaux ou pour mieux s’intégrer, il peut s’avérer très utile d’apprendre les expressions, proverbes et dictons d’une langue. Tour d’horizon de quelques expressions idiomatiques allemandes très utilisées.

 

« Das ist mir Wurst » : ça m’est égal

Si vous souhaitez signifier à votre interlocuteur que ce qu’il vous raconte n’a pas grand intérêt pour vous, ou que vous voulez manifester votre indifférence ou votre indécision, vous pourrez utiliser l’expression allemande très populaire « Das ist mir Wurst ». De manière littérale, cette phrase se traduit par :  « C’est de la saucisse pour moi ». En français, une expression équivalente pourrait être  “ça m’est égal”.

 

« Das ist nicht mein Bier » : ce ne sont pas mes oignons

Cette expression allemande courante se traduit, de façon littérale par la phrase : ce n’est pas ma bière. Elle s’utilise en fait pour faire comprendre à quelqu’un que quelque chose ne vous regarde pas, ou ne vous concerne pas. En français, une expression synonyme est “ce ne sont pas mes oignons” ou encore “ce ne sont pas mes affaires”.

 

« Ich glaub’ ich spinne » : je n’en crois pas mes yeux !

Mot à mot, on peut traduire cette locution allemande en français par : j’ai l’impression d’être une araignée. Cette phrase s’utilise en fait pour décrire sa surprise, son étonnement ou son incrédulité face à une situation. C’est une expression très répandue, dont l’équivalent français serait je n’en crois pas mes yeux !  Pour marquer son scepticisme ou son incrédulité en allemand, il est aussi possible d’utiliser l’expression : « Ich glaub mein Schwein pfeift » (au sens littéral : “je pense que mon cochon siffle”).

 

« Jemandem die Daumen drücken » : je croise les doigts pour toi !

« Jemandem die Daumen drücken » se traduit mot à mot par : presser ses pouces pour quelqu’un. C’est une expression utilisée pour souhaiter bonne chance, pour encourager un ami. Selon certaines hypothèses, elle trouve son origine dans la Rome antique, quand un signe de pouce était utilisé pour annoncer le sort d’un gladiateur.  En français, on utilise l’expression : je croise les doigts pour toi.

 

« Ins Fettnäpfchen treten » : j’ai mis les pieds dans le plat

En cas de maladresse ou de “gaffe”, on dira en français que l’on a “mis les pieds dans le plat”. En allemand, on utilisera l’expression « Ins Fettnäpfchen treten », qui se traduit, au sens littéral, par : marcher dans le petit pot de graisse.

 

« Abwarten und Tee trinken » : bois du thé et sois patient

Cette locution germanique, qui se transcrit mot à mot par : “bois du thé et attend”, s’utilise pour inciter quelqu’un à faire preuve de patience et de calme. C’est une façon de dire qu’il ne sert à rien de s’inquiéter pour quelque chose qui ne s’est pas encore produit.

 

Ajouter un nouveau commentaire